Votre panier de commande
0 article : 0,00 €
La Vache Qui Medite sur Facebook
Vache de collection
  • Espace membre
  • Inscription client
  • Condition de vente
  • Vie privée
Lancer la recherche
Télécharger le catalogue
S'inscrire à la newsletter

Pierre Kosc

Biographie:Quelque part en région liégeoise, le 17 Janvier 1934, naît un enfant du nom de Pierre Kosc. Très vite, il s’émerveillera à la lecture de romans d’aventures et aussi et surtout à la lecture d’innombrables bandes dessinées. Aussi loin que remontent ses souvenirs, Kosc avoue avoir passé sa jeunesse plongé dans ses publications favorites: Coq Hardi, Hourrah, Vaillant, ... et tous les autres magazines que ses parents avaient la gentillesse de lui offrir. Adolescent, il s’essaiera au dessin, et à l’âge de 16 ans, après avoir fait le pied de grue à quelques reprises à l’aérodrome de Bierzet, il finira par y rencontrer Victor Hubinon, un dessinateur professionnel de renom, qui lui prodiguera ses premiers conseils. En 1955, sous la signature de Leika (Leunis pour le scénario et Kosc pour le dessin), il réalise sa première histoire pour Héroic Albums, ce sont les aventures du Comissaire Maroff. Cette première aventure sera publiée dans le n° 18 de la 1ère année d’Héroic Albums, un magazine 100% dédié à la bande dessinée et qui était géré par un autre grand nom : Fernand Cheneval. Dix de ses récits y seront publiés jusqu’à la fin d’Héroic Albums en décembre 1956. Bien plus tard, une 11ème aventure du commissaire Maroff sera publiée dans Curiosity Magazine chez Michel Deligne. A l’arrêt d’Héroic, Kosc travaillait sur un nouveau personnage, Rocky Carter, un boxeur dont la première aventure devait s’intituler “Les requins du ring”. Kosc pense, avec une certaine fierté, que l’illustre Greg s’en serait inspiré au moment de créer Rock Derby… Il faut savoir qu’à l’époque, Kosc côtoyait régulièrement les autres dessinateurs qui contribuaient à Héroïc, dont Greg…et un certain Tillieux. Après sa rencontre avec le papa de César et de Gil Jourdan, Kosc, à quelques reprises, collabora avec son illustre ainé. Il l’assista notamment sur les personnages de Félix et de Zappy Max. En 1956, plus précisément, Tillieux croule sous le travail, et il demande à Kosc d’encrer de nombreuses planches de “l’affaire des bijoux”, la dernière des aventures de Félix. En 1959, toujours à la demande de Tillieux, il encrera en grande partie “Ca va bouillir”, les aventures radiophoniques du reporter Zappy Max publiées à l’époque dans Pilote (reprise en album en 1979 aux editions Furioso et plus récemment aux éditions de L’Elan). En 1958, dans Germinal, Kosc animera les péripéties d’un nouveau personnage du nom de Valentin, et cela le temps de 5 longs épisodes de 32 planches. Ces récits seront réédités plus tard dans Samedi Jeunesse (N° 53 la fabuleuse cité des amazones, N° 55 pour tout l’or du monde, N° 58 échec à la douane, N° 59 drôles d’héritiers, N° 60 l’évadé de Fresnes). Il travaillera encore pour Libelle, y dessinant “Spit et Patche”. Trois récits verront le jour: le trésor de Crommel, le Mystère de la pièce de cent sous, Top Secret. Il arrête alors une première fois la BD. Il y reviendra à la demande de Michel Deligne, qui en octobre 78 lui commandera un récit en hommage à Maurice Tillieux (Curiosity n°29). Ensuite, en 1980, toujours chez Michel Deligne, paraitront les aventures de Mike Cougar. Etonnement, il s’agira ici du tout premier album de Pierre Kosc. Le titre en est “sur la piste de l’homme mort”. Un second album verra le jour en 1981, “Les fugitifs”, dont la suite pré-publiée dans « Spatial » ne sera jamais publiée en album. Décu, Kosc arrêtera définitivement la BD. Pour être complet, il faudrait encore mentionner de petits travaux avec d’autres auteurs comme Victor Hubinon, celui-là même qui lui mit le pied à l’étrier. Il l’aida notamment à mettre en couleur certaines pages de Stanley. Aujourd’hui, Pierre Kosc apprécie toujours autant de se plonger dans une bonne BD. Et depuis quelques années, il s’est remis à la table à dessin pour son seul plaisir. Il s’amuse à inventer des récits policiers dans l’esprit des années 50 et 60 qui lui sont si chères. Il a ainsi écrit et illustré 5 longues aventures en 46 planches, les aventures d’un inspecteur de police qu’il a baptisé « l’inspecteur Caryton ». La première d'entre elle paraît en Décembre 2011 aux éditions "La Vache Qui Médite".

En vente sur LaVacheQuiMedite

Cavale meurtrière -1--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) CD mortel (Un) -2--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Disparitions inquiétantes -3--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Magot (Le) -4--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Règlement de comptes -5--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Echec et mat -6--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Trafic d'armes -7--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Billet pour le paradis -8--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les) Noeud Gordien, tome 1 (Le) -9--Aventures de l'Inspecteur Caryton (Les)
© Copyright 2006-2017, LaVacheQuiMedite.com, Voie des Cuirassiers 16 - 1300 Wavre (Belgique) - +32 497 03 25 99 - ALL RIGHTS RESERVED.